Huile d’argan pour la cuisine

Pour l’huile culinaire, avant l’étape du broyage, les amandons sont légèrement dorés et torréfiés comme pour le café, c’est encore là que se distingue le savoir-faire de l’huile d’argan culinaire « SIDI WAGAG »,en effet pour une bonne huile culinaire,les amandons doivent être légèrement dorés et non pas grillés, sinon les propriétés antioxydantes disparaîtront et l’huile rancira plus rapidement, de plus l’arôme de noisette sera plus prononcé et moins agréable en bouche. C’est cette torréfaction qui va lui donner une couleur légèrement plus foncée. L’huile culinaire sera utilisée principalement en régime antioxydant, pour assaisonner les salades et les plats à base de viandes, de semoules, poissons, pâtes et riz, etc. Elle sera toujours ajoutée après cuisson.

Intérêt diététique

De type oléique linoléique, l’huile d’argan renferme 80% d’acides gras insaturés comme l’huile d’olive. Elle possède une nette primauté sur celle-ci à cause de sa richesse en acide linoléique. Cet acide est dit essentiel car il ne peut pas être synthétisé par l’organisme et doit être apporté par l’alimentation.

Sa teneur en acide oléique rend l’huile d’argan particulièrement intéressante dans la régulation du cholestérol.

Des études en cours semblent montrer que deux cuillerées à soupe par jour d’huile d’argan pendant un mois pourraient considérablement réduire le taux de cholestérol sanguin.

L’huile d’argan est riche en tocophérols (620 mg/kg pour l’huile d’argan contre 320 mg/kg pour l’huile d’olive) ayant une activité vitaminique E. Cette vitamine est un antioxydant puissant qui capture les radicaux libres et neutralise l’oxydation destructive.